La Lithothérapie

Publié le dans : Séances

Historique :

La lithothérapie est une histoire qui remonte à l’aube de l’humanité et qui puise ses sources dans les pratiques des guérisseurs, des chamans et des mystiques et ce dans différents pays du globe.

Dès l’usage de l’argile en pansement on a « pratiqué la lithothérapie ».

En Mésopotamie, les tablettes de Nippur témoignent de l’usage de minéraux autant que de plantes. Les égyptiens, les hébreux, les grecs… autant que les indiens ou les chinois et également les européens ont depuis des siècles utilisé les minéraux pour harmoniser le corps, le système énergétique et réduire différents maux.

– Vers 1164, Hildegarde de Bingen (religieuse bénédictine proclamée Docteur de l’Eglise Catholique et canonisée par le pape Benoit XVI en 2012) écrit le Lapis Lapidarum, livre sur les propriétés de 24 pierres qu’elle utilisait à des but de guérison du corps et de l’esprit dont les effets sont confirmés par les expériences de la lithothérapie moderne et explicitées par Michael Ginger (Praticien et auteur allemand sur le sujet).

– En 1644, Anselme Boece de Boot, medecin de l’empereur Rudolph II, imprime à Lyon en français un livre de 750 pages le Parfaict Joaillier ou histoire des pierres, où sont amplement décrites leur naissance, juste prix, moyen de les connaître, se garder des contrefaites,facultés médicinales et propriétés curieuses.

– En 1748 l’encyclopédie des drogues de Mr Lemery (médecin de Louis XIV, précurseur de la pharmacie, il a rédigé un lexicon de pharmacie en 2 volumes) cite avec leur vertus plus d’une cinquantaine de pierres et minéraux. Le Lemery restera en usage dans certaines de nos pharmacies de France jusqu’en 1914. Les principes de l’homéopathie sont directement issus des définitions de Lemery.

– Monsieur Guibourt, Professeur à l’école supérieur de pharmacie de Paris (1869) publie en 3 volumes Histoire des drogues simples. Le premier volume est consacré aux minéraux et à leur étude en tant que principe premier de la pharmacie.

– En 1937, le formulaire Astier, librairie du monde médical, 7ème édition cite encore une cinquantaine de minéraux employés à des usages thérapeutiques. Un exemple : le carbonate de manganèse, défini comme tonique et emménagogue.

Comment cela fonctionne :

Cette technique fait appel aux propriétés physico-chimiques et vibratoires des pierres et des cristaux naturels afin de ré-équilibrer les dysfonctionnements énergétiques présents dans l’organisme.

Les principes actifs de la Lithothérapie sont les suivants :

– La Chromothérapie, qui est la thérapie par les couleurs.

– L’Oligothérapie, qui est une façon de se soigner par les oligo-éléments et les minéraux dont l’homéopathie se sert en quantité infinitésimale.

– Les taux vibratoires de la personne et des cristaux doit également être pris en considération

Déroulement d’une séance de Lithothérapie au sein de l’Institut Shan Ming :

Le travail se décompose en plusieurs séances variant environ de 2 à 5 séances en fonction des besoins et des problématiques.

Une séance de lithothérapie débute toujours par un questionnaire sur les antécédents médicaux, traitements particuliers en cours.

Elle se poursuit par un bilan au niveau des différents corps et centres énergétiques en amont du rééquilibrage qui sera effectué par le praticien.

Ensuite une harmonisation de l’ensemble du canal énergétique est effectuée.

En fonction de l’intégration des changements obtenu au niveau du corps et des corps subtils, un protocole de travail est défini et mis en œuvre.

La première séance dure environ une heure trente et s’effectue sur un futon, ou matelas de massage.

La personne ne devra pas porter de bijoux, montre, pierres… durant toute la durée de la séance.

La deuxième séance va rentrer plus en détail afin de passer à un travail plus spécifique en fonction de la problématique exposée par la personne.

Un moment de détente est à prévoir après la séance afin de bien laisser circuler le Qi (énergie) dans l’ensemble du corps.

L’utilisation de cette technique pourra être utilisée également en appui et complément de techniques corporelles utilisées au sein de l’Institut Shan Ming comme le Shiatsu, le Reboutement, la Cranio-Sacré énergétique et la Respiration Consciente.

En effet, les différents cristaux permettent de réactiver la circulation de l’énergie dans les canaux énergétiques appelés méridiens, d’amplifier et de potentialiser les effets des autres techniques misent en œuvre.

L’action est à la fois bénéfique sur les plans physique, énergétique, émotionnel, psychique voire spirituel.

Cet outil peut être utilisé en complément de la médecine occidentale, peut permettre aussi de potentialiser les traitements prescrits par votre médecin sans aucun risque et ne se substitue en aucun cas à ces derniers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *