Tchouang-Tseu

Publié le dans : Les Pensées

S’adapter aux choses en les harmonisant, voilà la vertu.

S’accommoder des choses en les épousant, voilà le Tao.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *