Je m’interroge …

Publié le dans : Non classé

Je vois de plus en plus de personnes qui sont attirées par la voie chamanique, par un retour aux sources de notre humanité. C’est bien, louable et encourageant pour l’émergence éventuelle d’un monde autre, plus en lien avec la nature et le respect de notre planète qui nous accueille et nous porte, nous supporte le plus souvent.
Toutefois, je m’interroge sur le fait que l’on prenne parfois cela un peu trop à la légère, que l’on brûle même parfois les étapes …
Un cadre et une progression sur cette voie est, de mon point de vue, primordial.
Combien de personnes vont construire leur tambour sacré sans savoir voyager au son du tambour et sans connaître leurs alliés des autres mondes ?
Combien vont à des cercles sans qu’il soit précisé qu’avoir une intention est fondamental, utile et nécessaire ?
Combien sont conscient des forces et des choses qui se passent dans les mondes subtils et des impacts que cela peut avoir sur le déroulement de la suite de son chemin ?
Combien de praticiens qui veulent accompagner d’autres personnes sur cette voie ont fait un vrai travail sur eux et combien continuent d’être conscient que le travail sur soi est toujours à faire à chaque période de sa vie, à chaque matin ?
Combien prennent le soin d’honorer leur corps, le réceptacle de leur âme et de s’en occuper chaque jour par une pratique dédiée ?
Je m’interroge … et vous vous êtes-vous posé ces questions avant de vous engager sur cette route exigeante qui ne s’improvise pas le moins du monde ?
Si science sans conscience n’est que ruine de l’âme, encore plus spiritualité sans conscience !!!
La spiritualité se vit, s’honore et ne peut se résumer à un consumérisme forcené comme l’on achète son pain … le croire est une illusion de plus
Je vous souhaite un bon chemin
Mitakuye Oyasin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *